Un couple poursuivi pour avoir planté du cannabis à son domicile à Zaventem

Un couple avait usé de faux pour s'inscrire à la commune de Zaventem, et mis sa maison à disposition d'une grande culture de cannabis. C'est le fournisseur d'électricité qui a sonné l'alerte.

 L’homme possédait 38 plants de cannabis à Tournai et une centaine en France.
©RelaxNews 

Le parquet de Hal-Vilvorde a requis mercredi des peines de prison de 20 et 24 mois à l'encontre d'un couple originaire de Zaventem qui aurait installé une plantation de cannabis à son domicile. Les deux prévenus n'étaient pas présents à l'audience.

C'est le gestionnaire du réseau de distribution Fluvius qui a mis la police sur la piste de cette plantation en 2021 après avoir remarqué une consommation d'électricité anormalement élevée dans l'habitation du couple. La police est donc descendue sur les lieux et est arrivée à temps car une grande partie de la plantation avait déjà été détruite, a indiqué le parquet.

Sur place, les enquêteurs ont découvert "des lampes chauffantes spéciales et ont identifié des trous de ventilation mal bouchés" à plusieurs endroits dans les murs, a déclaré le substitut du procureur. Le couple a été arrêté et a prétendu avoir emménagé très récemment alors qu'il occupait cette maison depuis longtemps, selon les voisins. Les enquêteurs ont également trouvé sur le smartphone de l'homme toute une série de messages en lien avec cette plantation. "Il est clair que ce couple a mis sa maison à disposition pour se faire un peu d'argent", a conclu le parquet.

Le couple avait illégalement capté de l'électricité pour une valeur de 41.000 euros afin d'entretenir la plantation, a-t-il ajouté. Plusieurs faux passeports maltais ont également été trouvés sur les lieux. Le couple les avait utilisés pour s'enregistrer auprès de la commune.

Ils ont été arrêtés après la perquisition mais ont été relâchés peu de temps après. Ils ne sont pas présentés mercredi à l'audience au cours de laquelle le parquet a requis 20 mois de prison pour la femme et 24 mois pour son mari.

Le verdict tombera le 1er février.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be