Virus hivernaux : les Bruxellois invités à ne pas se précipiter aux urgences

Par manque de personnel de soins, 349 lits d’hôpitaux sur les 7.230 que compte la capitale sont actuellement fermés.

Hhôpital clinique polyclinique Saint-Pierre Bruxelles urgences public mutuelle soins secours ville médecin assistance CPAS aide sociale
Hhôpital clinique polyclinique Saint-Pierre Bruxelles urgences public mutuelle soins secours ville médecin assistance CPAS aide sociale ©Jean Luc Flemal

Les institutions de soins de la Région bruxelloise et la Cocom invitent les Bruxellois à ne pas se précipiter aux urgences s’ils sont affectés par les nombreux virus hivernaux qui circulent actuellement (grippe, virus respiratoire syncytial) en plus du coronavirus.

Dans un communiqué commun, la GIBBIS (la fédération des institutions de soins des secteurs public et privé associatifs de la Région de Bruxelles-Capitale) et la Cocom (Commission communautaire commune) demandent aux Bruxellois d’agir de “manière responsable” et d’éviter de se rendre aux urgences en cas de “symptômes légers” (maux de gorge, fièvre légère, courbatures).

”N’allez pas en première intention dans un service d’urgences hospitalier pour ce type de symptômes. Ces services d’urgences sont réservés aux cas les plus graves et aux urgences vitales et pour pouvoir fonctionner correctement, ils doivent pouvoir se concentrer sur les personnes les plus malades”, indique Dieter Goemaere, directeur Hôpitaux Généraux chez GIBBIS. Il est plutôt recommandé de consulter un médecin généraliste, voire son pharmacien en cas de symptômes légers.

Par manque de personnel de soins, 349 lits d’hôpitaux sur les 7.230 que compte la capitale sont en effet actuellement fermés. L’afflux de patients atteints d’affections mineures surcharge inutilement des services hospitaliers déjà sous tension.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be