Les primes de fin d’année pour le personnel communal forestois ne sont “pas garanties à 100 %” mais “en principe, elles seront payées”

Face aux économies imposées par la tutelle, Forest “cherche encore des solutions pour éviter de licencier et de toucher aux primes de fin d’année.” Mais pour le moment, pas de garantie.

M.D.
Photos Bernard Demoulin: La Maison Communale de Forest renovation
©© Bernard Demoulin

Une source syndicale nous l’indiquait encore ce lundi : “Forest réfléchit à la suppression des primes de fin d’année pour les agents communaux en 2023”. Le collège communal a voulu mettre fin à la rumeur. L’échevin Alain Mugabo (Ecolo) confie à nos confrères de La Capitale qu'“il n’est pas question de supprimer les primes de fin d’année pour le personnel de l’administration.”

Problème réglé ? Pas sûr. L’échevin en charge de Finance Ahmed Ouartassi (PS) est plus nuancé. Il nous explique qu’il ne peut pas encore garantir à 100 % le versement des primes de fin d’année. “Mais la suppression des primes n’est pas sur la table de négociations. En principe, elles seront payées.”

Suite au passage sous tutelle de la commune, Forest doit dégager 3 millions d’euros d’économie sur son personnel. Si en interne, on nous explique qu’1.5 million aurait déjà été trouvée via de mutualisation et économie d’échelle, le compte n’y est pas encore. “Nous cherchons encore des solutions, toutefois nous ne voulons pas licencier ni toucher aux primes,” nous confie l’élu socialiste. Mais l’étau se resserre puisque Forest annonce présenter son budget 2023 en mars. Le Groupe MR réfléchit à une interpellation au conseil communal pour clarifier la ligne du collège.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be