Schaerbeek tient une réunion pour le relogement de 200 personnes d'un centre d'accueil

Un incendie a eu lieu dans un centre d'accueil.

Incendie à Schaerbeek.
Incendie à Schaerbeek. ©D.R.

Une réunion de crise pour trouver une solution de relogement à la suite d'un incendie dans un centre d'accueil de la chaussée de Louvain s'est tenue samedi, a expliqué la bourgmestre de Schaerbeek faisant fonction à Belga, confirmant ainsi une information de la RTBF.

Le cabinet de la bourgmestre Cécile Jodogne, des représentants de la plateforme citoyenne et de la région de Bruxelles-Capitale se sont réunis en réponse à l'incendie qui s'est produit dans un centre d'accueil de la plateforme citoyenne pour demandeurs d'asile dans la chaussée de Louvain, dans la nuit de vendredi à samedi. Les différentes parties se sont rassemblées dans le cabinet de la bourgmestre pour tenter de reloger quelque 200 personnes inscrites au centre.

Une centaine de personnes évacuées suite à un incendie qui s'est déclaré à la "Porte d'Ulysse" à Schaerbeek, centre d’accueil pour réfugiés (VIDÉO)

Même si une solution de relogement n'a pas encore été trouvée avec la Région, "j'ai bon espoir qu'on trouve une solution" affirme la bourgmestre. Cécile Jodogne explique par ailleurs que la commune de Schaerbeek n'a pas la possibilité de reloger autant de personnes.

Pour l'instant, elles ont été relogées temporairement dans le complexe sportif du stade communal de Schaerbeek. Elles y ont passé la nuit de vendredi à samedi, y passeront la nuit de samedi à dimanche et probablement la nuit de dimanche à lundi également, affirme la bourgmestre. Cependant, les locaux doivent être évacués avant mardi matin, les utilisateurs habituels du complexe devant réoccuper les lieux.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...