”Nik les riches”, “Trop cher dégage”, “gentrificateur dégage”, etc. : plusieurs vitrines de la rue Dansaert à Bruxelles vandalisées cette nuit

Les messages ont été inscrits dans la nuit. Les commerçants ont porté plainte à la police

M. L.
Plusieurs vitrines de magasins de la rue Antoine Dansaert à Bruxelles ont été vandalisées.
Plusieurs vitrines de magasins de la rue Antoine Dansaert à Bruxelles ont été vandalisées. ©DR

Mauvais surprise ce matin pour les gérants de quatre ou cinq magasins de la rue Dansaert ce matin. Ont entre autres été visées les enseignes Komono, Linders, Essentiel, Stijns. Sur leurs vitrines, des messages inscrits à la peinture rouge ou bleue.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...