La 6e édition du Brussels Jazz Weekend a accueilli 220.000 spectateurs de vendredi à dimanche, annoncent lundi ses organisateurs. La programmation de l'événement mettait à l'honneur Toots Thielemans à l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance.

Au total, 150 concerts gratuits répartis dans 30 lieux emblématiques de Bruxelles ont fait vibrer les amateurs de musique. Cet événement a pu retrouver son format original, après deux éditions marquées par la pandémie.

En 2020, le Brussels Jazz Weekend avait été organisé en version digitale dans le studio 4 à Flagey tandis que l'édition 2021 s'était déroulée sur les balcons de 19 communes. Un format insolite qui lui a valu le visit.brussels Award de la "Meilleure Création Alternative", décerné il y a quelques jours.

"Nous étions impatients de revenir en 2022 à notre formule habituelle outdoor et indoor : 150 concerts gratuits, quatre places mythiques, 30 clubs, salles de concerts, cafés et bars. Notre objectif 2022 était de retrouver la fréquentation de l'édition 2019: plus de 200.000 festivaliers et une qualité de programmation de niveau international", explique le président du festival, Stéphane Thiery. "Ceci nous positionne dans le top 10 des festivals européens, avec une caractéristique qui nous tient à cœur: tous les concerts sont gratuits, grâce aux soutiens institutionnels et privés."

Les organisateurs rappellent par ailleurs la dynamique de soutien au développement économique de la Ville et de la Région qui anime le festival. L'édition 2019 avait généré 29,9 millions d'euros de dépenses par les festivaliers et d'importantes retombées en matière d'emploi.

Les responsables de l'événement se fixent désormais comme objectif de faire figurer le Brussels Jazz Weekend dans le top cinq des festivals européens gratuits.