Le Parlement bruxellois a adopté mardi un projet d'ordonnance qui permettra d'ouvrir à l'avenir les infrastructures scolaires aux riverains.

Ceux-ci pourront organiser des activités associatives, culturelles ou sportives en dehors des heures de cours dans les salles de théâtre de ces écoles, leurs salles de sport, les réféctoires, les éventuelles plaines de jeux, etc.

Le nouveau texte permet aussi à la Région bruxelloise d'investir dans les écoles souffrant d'une mauvaise image afin de les aider à attirer de nouveaux élèves.