Le Gouvernement bruxellois et la Fédération Wallonie-Bruxelles prévoient la création de 300 postes en quatre ans pour renforcer l’offre d'accueil pour la petite enfance . La première phase de ce plan comporte 25 projets “prioritaires” (876 places) ayant déjà obtenu un financement. Au premier semestre 2022, un appel à projet sera lancé pour les 1224 autres places. Celles-ci seront alors réparties par ordre de priorité dans les communes de la région. Bénédicte Linard, ministre de l’Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles, se réjouit : “Plus de places, et des places de qualité, ce sont plus de chances pour plus d’enfants de bien démarrer leur vie.”

Des fonds supplémentaires

La Fédération Wallonie-Bruxelles augmente de 60 millions d’euros la dotation de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE).
Coté région, on ajoute 2 millions d’euros sur le table pour subventionner de nouveaux postes, faisant ainsi passer le budget global pour 2022 à 14 080 000 d'euros.
La Commission Communautaire Française, pour sa part, mobilise 6.750.000 d'euros en 2022 pour soutenir en priorité l’offre d’accueil collective publique.