L’enfant est décédé le 10 juillet 2017 alors qu’il était sous sa garde.

La défense a plaidé l'acquittement de Maurhad B., prévenu pour l'homicide involontaire d'un bébé de 10 mois, mercredi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. L'enfant était décédé le 10 juillet 2017 à Molenbeek-Saint-Jean, alors qu'il était sous la garde du prévenu.

"J'ai toujours essayé de prendre soin de lui", a déclaré le prévenu, âgé de 30 ans, mercredi en fin d'après-midi, avant que le juge clôt les débats. Peu avant, ses avocats, Me Virginie Taelman et Me Sébastien Courtoy, ont plaidé son acquittement.

La procureure, elle, a requis mardi une peine de cinq de prison du chef de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, selon La Capitale. La partie civile, de son côté, a estimé que les faits devaient être requalifiés en meurtre et le dossier renvoyé vers la cour d'assises.

Le 10 juillet 2017, Ibrahim, un petit garçon âgé de 10 mois, était décédé à l'hôpital après que le prévenu, qui le gardait, avait appelé les secours. Le médecin légiste avait conclu que l'enfant était probablement décédé du syndrome du bébé secoué, sans certitude. De plus, il avait relevé des ecchymoses sur les bras, les jambes, le cou et le visage de la victime.

Le prévenu, lui, avait déclaré qu'Ibrahim était tombé de son lit, une version qui n'explique pas les lésions observées selon l'expert légiste. Le jugement sera rendu le 13 janvier à 14h00.