La nuit du 3 septembre 2020, vers 1h45 du matin, deux personnes sans-abri, un homme et une femme, sont poignardés sur l’esplanade de la gare du Luxembourg. Selon les images caméra, cette agression à l’arme blanche semble préméditée.

La victime masculine présente une plaie au niveau de l’omoplate gauche, tandis que sa compagne d’infortune ne doit sa survie qu’à la rapidité d’intervention des secours. En effet, poignardée à 5 reprises - 3 coups de couteau dans le ventre, 1 dans le bras et 1 dans la jambe – ses jours étaient initialement en danger. Elle subit une incapacité de travail d’au moins 31 jours. Lors de sa fuite, l’auteur abandonnera le couteau dans le ventre de la victime dont elle criera le prénom, ou plutôt le surnom.

Dans un premier temps qualifiés de coups et blessures, ces tristes faits ont été requalifiés, après la réalisation des devoirs d’enquête par la recherche locale de la zone de police Bruxelles Capitale Ixelles, de tentative d’assassinat.

Malgré la tenue de nombreuses observations sur les différents points de chute connus du suspect et les contacts pris auprès du milieu du sans-abrisme, ce dernier reste dans un premier temps introuvable. La juge d’instruction en charge du dossier émet des mandats d’arrêt, européen et international, à son encontre, en plus du signalement à rechercher émis par notre corps de police sur tout le Royaume.

La soirée du mardi 29 septembre, les forces de l'ordre sont contactés par la zone de police de Tournai venant d’interpeller l’homme recherché, à la sortie d’un squat alors qu’il était en possession d’une faible quantité d’héroïne. Le particulier fera usage d’une fausse identité auprès des policiers, mais sera finalement identifié sur base d’une carte de banque qu’il tentera de dissimuler. Transféré le soir-même dans les locaux du commissariat de la rue du Collège de la zone de police Bruxelles Capitale Ixelles pour audition, il refusera de répondre aux questions des enquêteurs invoquant son droit au silence. A.K. a été formellement identifié par ses victimes et mis à la disposition du juge d’instruction. Inculpé de tentative d’assassinat et de port d’arme par destination, le suspect a été placé sous mandat d’arrêt.