Aux commandes du restaurant de la rue du Midi depuis dix ans, Anca Petrescu souhaite se lancer dans de nouveaux défis.

C’est une nouvelle qui attristera celles et ceux qui avaient plaisir à fréquenter Alexandre, le restaurant gastronomique de la rue du Midi. Sa flamboyante patronne, Anca Petrescu, a décidé de vendre son établissement.

Une décision qui peut surprendre car, au fil des années, malgré une étoile perdue puis retrouvée puis à nouveau reperdue, Alexandre avait trouvé son public. Les habitués appréciaient le parfait accord mets-vins, la connaissance de la maîtresse des lieux en matière d’œnologie mais aussi son… sourire.

Ce n’est pas pour rien que le Gault et Millau lui avait décerné en novembre dernier le titre d’Hôtesse de l’année. Anca ne faisait pas que recevoir ses clients. Elle les mettait à l’aise, s’enquérait de leurs goûts, de leurs envies et les conseillait toujours de façon judicieuse.

En recevant sa récompense, elle confiait que cela arrivait un peu tard et qu’elle éprouvait le besoin de souffler après avoir tenu seule pendant dix ans les commandes de son restaurant avec toutes les charges que cela comporte.

Si l’avenir professionnel d’Anca n’est pas encore bien défini, elle dit fourmiller de projets. Elle aimerait entre autres parfaire ses connaissances autour de la vigne afin éventuellement de travailler dans le monde du vin.

Quant au restaurant Alexandre, il poursuit sa route, avec la même équipe en cuisine et en garantissant toujours la même qualité tant dans l'assiette qu'en salle.