Le ministre en charge du dossier propose, dans un premier temps, une augmentation à 1,87 euro.

Dans sa déclaration de politique régionale, le gouvernement bruxellois avait annoncé que l'indemnité de stage - désormais appelé revenu de formation - accordée aux chômeurs en formation allait passer de 1 euro brut à 4 euros brut.

En réponse à une question de la députée socialiste Isabelle Emmery, le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle Bernard Clerfayt (Défi) a reconnu que l'octroi de ce montant aux chômeurs bruxellois en formation "n'arriverait pas tout de suite". "Ce chemin-là est compliqué", a-t-il déclaré en commission des Affaires économiques et de l'Emploi ce matin. Ce montant n'a pas été indexé depuis 1998, a encore rappelé le ministre. L'étude sur le sujet expliquait à l'époque que, si l'on indexait simplement ce montant, "cela ferait 1,87 euro brut aujourd'hui".

"Par pragmatisme, prenons cette voie", a proposé Bernard Clerfayt. "Le gouvernement n'a aucune intention de ne pas mettre en œuvre la déclaration de politique régionale. Nous avons cinq ans pour le faire mais balisons au mieux en travaillant, peut-être, par phases pour résoudre une partie du problème", entre autres lié au fait que la mise en oeuvre de la mesure dépend d'autres niveaux de pouvoir dont le Fédéral.

A Bruxelles, près d'un chômeur sur 5 abandonne sa formation pour des questions de précarité (garde d'enfants, transports, etc.).