Cela fait plusieurs années que l'arrêt René Henry, situé à deux pas de l'hôpital Bracops Lambert, est inaccessible aux personnes à mobilité réduite (PMR). Cette situation fera l'objet d'une interpellation au prochain conseil communal par le chef de groupe de l'opposition PTB Giovanni Bordonaro.

"Quelle galère de rejoindre l'arrêt René Henry (chemin cabossé, pierres, trous, etc.) Inaccessible pour les PMR et les personnes avec une poussette. J'ai dû longer la rue René Henry, fortement fréquentée et dangereuse, avec ma fille de deux ans. Une fois sur le "trottoir", difficile de monter à bord du bus à cause de l'étroitesse de l'arrêt. L'abri bus est inaccessible. Je ne comprends pas comment le collège n'a pas songé à réaménager ce lieu depuis tant d'années", déplore-t-il.

Contactée, la Stib affirme que cet axe va faire l'objet d'un réaménagement en profondeur. "L'abri a été placé par la commune. Un plan communal de mobilité a été décidé et concerne la refonte de tout cet axe. Une étude vient de commencer et quand elle sera finie, nous serons partenaires pour revoir l'aménagement des abris", explique Cindy Arents, porte-parole de la Stib.

Une information confirmée par Susanne Müller-Hübsch (Groen), échevine de la Mobilité. "Un nouveau plan communal de mobilité est prévu dans cette zone et nous adapterons l'arrêt de bus dans ce cadre", conclut-elle.