Bruxelles

L'entrepreneur privé avait totalement délaissé son chantier depuis avril dernier.

Ce lundi, nous évoquions la situation d'un terrain privé censé être en construction mais dont le chantier n'avait finalement jamais commencé. Résultat : les détritus s'y entassent et les riverains déplorent la présence de rats.

Le terrain est situé à l’angle de la rue Brogniez et de la rue de Fiennes, à Anderlecht. "De nombreux habitants du quartier se plaignent des nuisances dues à ce terrain laissé à l’abandon. C’est d’autant plus grave que le bâtiment contiendrait de l’amiante. La commune a octroyé un permis à une société privée en avril dernier pour décontaminer l’endroit et depuis, rien n’a bougé", déplorait dans nos colonnes Giovanni Bordonaro, chef de groupe de l'opposition PTB au conseil communal.

Mais la situation semble se décanter. Ce mercredi, nous apprenons en effet que la société a informé les riverains que le chantier reprendra et que le terrain sera nettoyé dans la semaine. "Nous sommes ravis que cette situation va enfin être débloquée, pour la plus grande joie des riverains. Il n'empêche que nous maintiendrons ce point pour le prochain conseil afin d'avoir des explications", affirme Giovanni Bordonaro.