Avis aux propriétaires d’animaux : les déjections canines sont désormais dans le viseur de la commune d’Anderlecht. 

Ce lundi, les échevins de la Prévention Mustapha Akouz (PS) et de la Propreté publique Elke Roex (SP.A) ont donné le coup d’envoi d’une action répressive qui durera jusqu’au 23 octobre prochain. Cette action vise à sanctionner les propriétaires de chiens ne ramassant pas les déjections de leur compagnon à quatre pattes.

Pour cela, des gardiens de la paix sillonneront les rues de la commune et plus particulièrement le quartier de la place Bizet, où de nombreuses plaintes ont été déposées par des riverains. Les gardiens de la paix pourront infliger des sanctions administratives aux réfractaires. En cas de non-ramassage de déjections, le propriétaire peut encourir une amende de 60 € minimum.

"Après toutes les actions de sensibilisation qui ont été menées, il est temps de sanctionner. Il y a énormément d’incivilités constatées dans les parcs, où certains propriétaires ne prennent même plus la peine de ramasser les déjections avec un sac plastique. L’action de cette semaine cible ce type d’incivilités, mais aussi les chiens non tenus en laisse", indique Mustapha Akouz.

D’autres actions suivront prochainement, indique l’édile socialiste. Celles-ci se concentreront notamment aux alentours des places de la Vaillance et de la Résistance.