Les riverains de la cité du Peterbos se plaignent depuis plusieurs mois de dépôts clandestins qui s'accumulent derrière les blocs 2 et 3.

"Depuis le mois de septembre, le parking situé derrière le bloc n°2 du parc du Peterbos ressemble à un dépotoir avec des déchets de jardinage, de poubelles, des matelas, des barrières Nadar qui sont déposées sur la pelouse ou sur des places de stationnement, alors qu'il n'est déjà pas évident de se stationner dans ce quartier", fustige Gérard, riverain du Peterbos. "J'ai aperçu des camionnettes de jardinage qui viennent déposer leurs saletés. Rien ne bouge et la situation est très désagréable !"

"Dans les buissons situés à proximité, l'on retrouve de très nombreuses canettes, boites de conserves toujours fermées, des bouteilles de limonades encore remplies et d’autres déchets d’hiver", précise-t-il.

Il épingle également le fait que des branches d'arbres n'ont plus été élaguées depuis très longtemps et atteignent le 6e étage. "Il y a aussi une montagne de déchets verts sur environ 150 mètres carrés qui sont là depuis une éternité", précise Gérard.

© DR

Les autorités communales ont été avisées de la situation via mail le 12 septembre mais depuis lors, rien ne bouge. La problématique fera l'objet d'une interpellation au prochain conseil communal, par le biais de la conseillère communale MR Françoise Carlier.

"On pense investir des millions d’euros dans un contrat de quartier durable pour le Peterbos mais je pense que l’on devrait d’abord arrêter de prendre une partie du Peterbos pour le dépotoir des espaces verts. Cela constitue un manque de respect pour tous les habitants et pour les automobilistes qui cherchent une place de parking", explique Françoise Carlier, qui souhaite que la commune place des caméras de surveillance à cet endroit.

Nous avons tenté de joindre l'échevin de la Propreté et le bourgmestre anderlechtois pour recueillir une réaction, en vain.