Des travaux interminables, des lits et canapés couverts de poussière, des logements vétustes et des chambranles qui tombent en ruine. L’état des logements sociaux de la cité du Peterbos décrit dans le documentaire “Bloc 16, du Peterbos”, suscite l’indignation. Le documentaire long de 11 minutes a été réalisé par la section bruxelloise du MR.

On y voit Alexia Bertrand, cheffe de groupe libérale au parlement bruxellois, et Youssef Lakhloufi, conseiller communal à Forest, aller à la rencontre des locataires du Peterbos. “Les enfants ne peuvent pas étudier dans ce contexte. On mange de la poussière à longueur de journée. Je sens que mon cœur bat fortement. Un jour, je vais crever”, clame un habitant.

Les travaux, démarrés en 2019, ont amené les locataires à complètement changer leur mode de vie. En effet, la poussière amenée par les travaux oblige les locataires à revoir l’agencement de leur appartement, tout en veillant à la protection de leurs biens.

“Mes enfants de 11 et 14 ans dorment ensemble dans le lit mais à 6h45, les travaux démarrent et le bruit empêche de dormir. J’ai effectué une demande de relogement temporaire mais sans succès. On m’a dit que je dois attendre 10 ans, car il y a une longue file d’attente. Mais cela fait 15 ans que je vis au Peterbos... Mon médecin m’a dit de ne pas rester ici, je suis sous médicaments, mais ils n’en ont rien à faire.”

Une voisine tient le même discours. “Le salon doit être dégagé, la cuisine aussi. Du coup on doit vivre dans une chambre. L’hiver dernier ils ont enlevé la fenêtre mais ne l’ont pas remplacée. On a dû passer une nuit dans ces conditions, les enfants pleuraient, il n’y avait qu’une petite plaque apposée à la place de la fenêtre en guise de remplacement”, déplore-t-elle.

“Les gens vivent dans des conditions déplorables, avec énormément de poussière, et des nuisances sonores dès le petit matin, y compris le weekend. Ils ont relativement peu d’information sur l’organisation du chantier et surtout des vraies inquiétudes par rapport à l’amiante. On a l’impression qu’ils n’ont pas eu les réponses à leurs questions, ce qui entretient leur inquiétude”, déplore Alexia Bertrand.

Youssef Lakhloufi, conseiller communal à Forest, est également parti à la rencontre des locataires du bloc 16. “C’est incroyable que l’on puisse réaliser des travaux de cette ampleur alors que le site est encore habité. Ces gens subissent des nuisances et désagréments, avec des risques pour leur santé depuis plus de 16 mois. Bruxelles à l’intention de rénover son bâti existant et ce genre de situation risque d’encore se reproduire à l’avenir”, conclut-il.

Le documentaire sera diffusé le 5 juillet à 20h sur la page Facebook du MR bruxellois.