Abandonné dans un sac-poubelle, l’animal a été découvert lors de la fouille d’un dépôt clandestin par les services communaux.

Le service propreté publique de la commune d’Anderlecht accueille actuellement un nouveau venu un peu particulier. Un poisson rouge a pris ses quartiers dans les bureaux du service depuis mercredi. Le petit animal a été recueilli après avoir été découvert lors de la fouille d’un dépôt clandestin dans le quartier de Cureghem. "C’est devenu la mascotte du service propreté. On l’a appelé Fienneke car il a été retrouvé dans la rue Fiennes", explique l’échevine de la Propreté d’Anderlecht, Elke Roex (SP.A).

Le poisson rouge a été retrouvé dans un sac-poubelle blanc sorti aux mauvaises heures. Une histoire qui finit heureusement bien grâce aux services communaux. "C’est horrible comme histoire quand on y réfléchit bien. C’est assez peu respectueux des animaux de laisser un poisson vivant dans un sac-poubelle", raconte Elke Roex.

La découverte a été très surprenante pour les employés de la commune d’Anderlecht. "On ne s’attendait pas à trouver un poisson rouge lors de cette opération. C’est avec un réel étonnement qu’on est tombé sur lui", explique le responsable de la cellule répression du service propreté Romain De Waele.

Les agents communaux étaient au départ à la recherche de papiers ou d’informations pour retrouver le propriétaire du dépôt. Ils sont finalement tombés sur l’animal en question. "Il était dans un petit sachet plastique avec de l’eau. On a dû le transvaser pour le sauver", détaille Romain De Waele.

Cette découverte n’est pas la seule que réalise le service propreté, et principalement sa cellule répression qui travaille quotidiennement. Ils ont retrouvé trois cuves de médicaments périmés dans les rues de la commune, il y a deux semaines. "Ça arrive de tomber sur des choses un peu bizarres. Souvent, c’est assez peu sympathique. Pour une fois, les services ont eu de la chance avec Fienneke", développe Elke Roex.

Cette découverte est finalement une anecdote positive pour l’ensemble du service. "On ne l’oubliera jamais. C’est une chouette histoire", s’amuse Romain De Waele. Les agents communaux espèrent à présent pouvoir conserver l’animal dans les bureaux du service propreté.

© BAUWERAERTS DIDIER