Dans le cadre des travaux de réaménagement du Parc Astrid, la commune d’Anderlecht a procédé ce jeudi à la pose d’une passerelle de 25 mètres de long, en présence des autorités communales.


"La nouvelle passerelle, déposée en surplomb du chemin creux, participe à l’idée de boucles de promenades dans le parc Astrid, suivant le tracé historique de l’architecte paysagiste Jules Buyssens et offre un nouvel accès plus direct en crête des talus", explique la commune. "Cet ouvrage de 26 tonnes relie stratégiquement les deux chemins existants de chaque côté du talus. La passerelle facilite la circulation des personnes à mobilité réduite, des poussettes tout en assurant le passage des cavaliers policiers et des engins d’entretien."

Son implantation en milieu de parc, accentue la volonté du maître d’ouvrage de garder le côté naturel du lieu, d’où l’utilisation du bois comme matériau principal de construction. 

"Deux seuils en pierres naturelles marquent ses extrémités. Ceux-ci sont placés en continuité des chemins existants et ne dénaturent donc pas le tracé initial du parc. Des plantations décoratives sont prévues en pourtour. Les talus sont reprofilés afin qu’ils ne puissent plus présenter de danger. Les arbres considérés comme "à risque" sont abattus. Le projet prévoit 5 abattages (arbres gênants) et 3 abattages sanitaires", ajoute la commune.

Depuis les premières études menées en 2009, une série d’opérations a déjà été effectuée dans le parc Astrid. Les premières phases concernaient entre autres la rénovation de l’étang et de ses abords, la remise en fonction du terrain de jeux aux normes actuelles, le traitement de la zone du talus et du chemin le séparant des installations du RSCA.

La quatrième phase, actuellement en cours, vise à rénover le terrain de jeux , les replantations et percées visuelles du talus de l’étang, la construction d’une passerelle de 26 tonnes inaugurée ce jeudi matin, le traitement de la zone entourant le pavillon Fabiola, l’aménagement de l’entrée "Rombaux", l’aménagement des clôtures périphériques.

D'autres travaux doivent encore être réalisés. Ils visent à améliorer les abords et accès de l’école, l’aménagement de l’entrée "De Linde", et l’aménagement de la zone de jardin horticole. Des plantations sont prévues.