La police fédérale a diffusé, dimanche, à la demande du parquet de Bruxelles, un avis de recherche pour un individu suspecté d'avoir pris part aux émeutes du 13 janvier dernier à Saint-Josse-ten-Noode et à Schaerbeek. Il est plus particulièrement soupçonné d'avoir participé à l'incendie d'un commissariat de police. Les émeutes ont eu lieu à l'issue d'une manifestation en réaction au décès d'Ibrahima B., décédé en cellule après avoir été arrêté. Le suspect recherché est un jeune homme à la peau foncée et aux cheveux noirs. "Au moment des faits, il portait une veste noire de marque Adidas, un pantalon de training noir avec des lignes rouges et des baskets noir et blanc de marque Nike type Air Max. Il portait aussi un masque de ski blanc sur la tête et un sac à dos noir", décrit l'avis de recherche.

Selon la police, cet individu a été vu en train de vider un grand bidon de produit accélérant contre la façade du commissariat de la place Liedts à Schaerbeek, qui a ensuite pris feu.

Toute personne ayant des informations au sujet de cet homme est priée de prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800/30300 ou via mail à l'adresse avisderecherche@police.belgium.eu.

Dans le cadre de cette enquête, dix-huit suspects ont déjà été arrêtés mais d'autres sont encore recherchés.

Le 13 janvier dernier, des proches d'Ibrahima B., un jeune homme de 23 ans décédé en cellule après une arrestation par la police, avaient organisé une manifestation à Saint-Josse-ten-Noode. Des émeutes avaient ensuite éclaté, provoquant de nombreux dégâts sur des véhicules, des commerces, une école et un commissariat, à Schaerbeek.