Dans la caserne de l'avenue de l'Héliport, deux agents supplémentaires viendront par exemple gonfler les effectifs en prestant des gardes de 12 heures. "Si un collègue tombe malade, ils pourront également couvrir l'intégralité de la garde de 24 heures", a expliqué le porte-parole des pompiers. "Nous avons également planifié la possibilité de prévoir, à l'initiative du responsable, six pompiers supplémentaires pour des gardes de 12 heures afin de renforcer l'effectif de garde", a poursuivi le porte-parole. "Ces agents pourront être déployés dans les postes avancés de Delta, Anderlecht et VUB/Brien. Ils pourront remplacer tout collègue malade pendant une garde complète de 24 heures si nécessaire".

En outre, la Défense mettra à disposition quatre militaires pour renforcer la chaîne de décontamination dans la caserne de l'Héliport, et la deuxième ambulance militaire, déjà opérationnelle, sera stationnée dans le poste-avancé de la Cité entre 08h00 et 18h00. Entre 18h00 et 8h00, elle sera stationnée à son emplacement habituel à l'hôpital militaire.

"À partir du 3 novembre, la Défense mettra également en service une troisième chaîne de décontamination des ambulances dans les environs du Musée de l'armée", a ajouté le porte-parole. "L'assistance médicale d'urgence fournie à la population bruxelloise par les ambulances du 112 sera ainsi assurée à tout moment."