C’est une information de nos confères de la RTBF, relayée sur la page facebook, du CPAS de Schaerbeek. Dans la Cité des Ânes, des escrocs entrent en contact avec des personnes âgées et leur demandent de vérifier sur leur compte bancaire s’ils ont bien reçu une prime de 1300 euros qui doit compenser la hausse des prix de l’énergie... Prime qui n'existe pas. 

L’appelant reste alors au téléphone et en indiquant une certaine marche à suivre par Internet. Il parvient à soutirer de l’argent aux personnes qui versent alors une certaine somme sur le compte de l’escroc. Une dame nous a appelés ce vendredi matin pour nous signaler qu’elle avait été débitée de 3000 euros” explique Sophie Querton, présidente du CPAS à nos confrères. La présidente de l'action sociale assure que les escrocs ne viennent pas du Centre public d'action sociale et invite les victimes à porter plainte.