Natalia Kaznatcheeva a été arrêtée le 16 novembre 2019, immédiatement après les faits, et a passé environ un an en détention préventive avant d'être remise en liberté sous la modalité du bracelet électronique par la chambre des mises en accusation de Bruxelles. Cette quinquagénaire est accusée du meurtre de son compagnon, décédé après avoir reçu sept coups de couteau, durant la nuit du 15 au 16 novembre 2019, dans leur appartement situé rue Aldophe Marbotin à Schaerbeek.
 
Selon l'enquête, il n'y avait que l'accusée et la victime dans l'appartement cette nuit-là. Mais lors de ses premières auditions à la police, Natalia Kaznatcheeva a déclaré n'avoir aucun souvenir de ce qu'il s'était passé.
 
Une reconstitution a été organisée le 23 septembre 2020 sur le lieu des faits, mais cette étape ultime de l'enquête judiciaire n'a pas pu apporter d'éléments neufs.
 
La police a également interrogé des proches de l'accusée, notamment son ex-mari, qui a affirmé que celle-ci pouvait avoir de violents accès de colère.
 
Enfin, une expertise psychiatrique de l'accusée a été réalisée. Les médecins ont conclu que Natalia Kaznatcheeva ne présentait pas un danger pour la société.