Bruxelles

L'un des suspects est un marchand de bois déjà connu des services de police.

Il est 15 heures environ vendredi dernier au beau milieu de la Forêt de Soignes quand des gardes forestiers tombent sur des voleurs d'arbres. Les deux suspects chargeaient des troncs d'arbres fraîchement coupés sur leur semi-remorque, annonce La Capitale.

"Cela fait déjà de nombreuses années qu’on soupçonne des vols de bois dans la Forêt de Soignes, mais c’est la première fois que nos gardes forestiers ont pu en constater un en flagrant délit", précise Stéphane Vanwijnsberghe, l’ingénieur en charge de la division Forêt & Nature de Bruxelles Environnement.

La police de la zone Marlow est directement intervenue pour arrêter les voleurs, un marchand de bois déjà connu de ses services et son complice. Tous deux sont originaires du Limbourg. Le bois qu'ils tentaient de subtiliser était du hêtre de qualité "déroulage", c'est-à-dire la seconde meilleure qualité de bois en vente sur le marché. Leur butin s'élevait à onze mètres cubes de bois, soit pas moins de 5 500 euros.

Le dossier a été transmis au parquet de Bruxelles.