Ce jeudi, le bourgmestre va présenter les comptes 2020 de la commune au conseil. Les comptes sont dans le rouge et présentent un déficit de trois millions d’euros. “Nous devons avoir des comptes à l’équilibre. Notre ministère de Tutelle n’est pas content”.

Pour rééquilibrer les comptes, la commune a encore la possibilité de puiser dans le Fonds de pension mais le bourgmestre, Christian Lamouline (CDH) s’y refuse pour deux raisons. “Tout d’abord, si on vide ce Fond qui est déjà peu rempli, nous nous trouverons en difficultés les années suivantes. Nous devrons payer les pensions des mandataires sur notre budget ordinaire et nous aurons encore plus la corde au cou”.

La deuxième raison est que Christian Lamouline souhaite mettre sur la table la dotation générale des communes (DGC) distribuée par la Région. “En février la Cour Constitutionnelle a reconnu que Berchem a été pénalisée dans cette distribution. Nous évaluons cette perte à 1,3 million d’euros par an. Nous demandons donc à la Région bruxelloise de corriger cette dotation mais également de compenser ce préjudice financier. Les autres communes de notre zone de police peuvent utiliser le montant de leur dotation pour payer la police. Nous ne pouvons pas. Nous devons piocher dans nos comptes communaux. Ce n’est pas normal. Si nous avions, comme les autres communes, la même dotation nous n’aurions pas cet important déficit. Nous demandons donc à la Région un geste”. Le déficit sur les comptes 2020 s’explique également par les dépenses liées au Covid.