Mercredi, la clôture, au niveau de l'entrée, a été découpée. Cet acte de vandalisme a été publié aujourd'hui sur Facebook, photos à l'appui. "Nos services ont été informés, indique Christian Lamouline (CDH), le bourgmestre. Les grilles vont être réparées ". Le terrain n'a pas été vandalisé.
Le terrain, fermé depuis deux mois, doit faire envie à certains qui souhaitent jouir du terrain malgré la fermeture. "Je préfèrerais pouvoir l'ouvrir mais suite à fréquents rassemblements d'une cinquantaine de personnes en plein Covid, j'ai pris la décision de fermer". Le bourgmestre compte sur un éventuel assouplissement des règles sanitaires pour rouvrir le terrain au public.