La qualité du soutien scolaire sera améliorée pour les élèves du primaire et du secondaire.

L’ASBL Cohésion sociale de Berchem en collaboration avec le service prévention de la commune, a décidé de revoir l’organisation de l’offre de soutien scolaire de la commune. Dès ce mois-ci, de nouvelles possibilités de soutien seront ainsi offertes aux enfants. "Les études sont déterminantes dans le parcours professionnel de chacun. Voilà pourquoi nous en avons fait une priorité, d’autant qu’il y a une demande croissante de la part des parents”, indique Yonnec Polet (PS), échevin de la Cohésion sociale et président de l’ASBL.

Concrètement, la commune va renforcer la qualité du soutien scolaire, augmenter le nombre de lieux d’étude et renforcer l’accessibilité en baissant les coûts. Les soutiens seront ainsi encadrés par des professeurs expérimentés, capables de répondre aux questions des enfants et pas juste de les surveiller. Les élèves du primaire pourront être aidés trois jours par semaine au sein des deux écoles communales, Les Glycines et Les Lilas.

En secondaire, du soutien scolaire sera organisé en français, latin, néerlandais, anglais, mathématiques, sciences (biologie, chimie, physiques), deux jours par semaine. Cela aura lieu à l’Espace Jeunesse et à la Place des coopérateurs. "A partir du mois de janvier 2020, on souhaite s’implanter sur un troisième site, au sein de la Cité Hunderenveld."

Pour que cette aide soit accessible à tous, les frais passent de 125 € par an à 60 € par an pour les Berchemois et à 100 € par an pour les enfants non-Berchemois fréquentant une école de la commune. "Il faut savoir que la part d’élèves du secondaire présentant un retard scolaire d’au moins deux ans à Berchem-Sainte-Agathe est non négligeable (21 % des filles et 28 % des garçons). Même si ces chiffres sont inférieure à la moyenne régionale, nous espérons encore les faire baisser grâce à du soutien scolaire de qualité", conclut Yonnec Polet.