Dans la nuit du 14 septembre, un technicien de surface à l’œuvre dans l’établissement l’employant s'est retrouvé nez à nez avec un voleur en train de dérober le contenu de la caisse enregistreuse du magasin. A sa vue, le suspect a poussé le témoin indésirable et a cherché à rejoindre la baie vitrée qu’il avait fracturée à coups de pied afin de s’introduire de nuit dans l’établissement, dévoile la police de Bruxelles-Capitale-Ixelles

L’employé a alors tenté de l’empêcher de fuir mais fut stoppé dans son élan, menacé d’abord d’un taser que K.M. n’a pas hésité à actionner pour donner du poids à sa menac puis d’un couteau. Outre les menaces physiques, le voleur a également menacé l'homme de ménage, lui disant qu'il n’hésiterait pas à revenir muni d’une arme à feu dans les jours à venir.

Suite à l’appel du témoin/victime - qui n’a pas été blessé et n’a pas désiré être pris en charge par notre service d’assistance policière aux victimes – et de la description du suspect, ce dernier a pu être intercepté boulevard Anspach par une équipe de la brigade territoriale d’intervention du centre-ville de Bruxelles assistée par la brigade canine, spécialement dépêchées sur les lieux. Le ratissage a permis de mettre la main sur le taser jeté dans un parterre à quelques mètres seulement du lieu d’interpellation du suspect.

Plus tard, un second témoin s’est présenté ayant filmé toute l’altercation entre le voleur et le courageux technicien de surface. Les images corroborant l’identité de l’auteur du vol avec effraction. Un procès-verbal pour outrage a également été dressé à l’encontre de ce dernier n’ayant eu de cesse d’insulter de façon virulente les policiers ayant procédé à son arrestation.