Ce vendredi se lançait la campagne Breast Place, qui vise à normaliser l’allaitement et le tirage en public. La plupart des jeunes parents sont à la recherche de lieux où ils sont les bienvenus avec leur(s) bébé(s).

Pourtant, en 2021, allaiter ou tirer son lait en public reste tabou. C’est notamment la marque de produits féminins Elvie qui a initié cette action, en compagnie de Wheel of Care, une collaboration entre sages-femmes et infirmières qui proposent des soins à domiciles, et la Ville de Bruxelles.

Elvie a lancé son premier banc d’allaitement à Courtrai au cours de l’été 2021, pendant la semaine mondiale de l’allaitement maternel. Ensuite, d’autres lieux publics et villes se sont montrés très intéressés. L’idée est donc à présent d’étendre la pratique à l’Horeca belge qui peuvent apposer l’autocollant de la campagne pour que les parents sachent dans quels établissement il est possible de nourrir son bébé en toute tranquillité. Les établissements participants sont aussi indiqués en ligne.

© Charlotte Egli

L’échevine du logement, du patrimoine public et de l’égalité des chances, Lydia Mutyebele Ngoi, s’est dit fière d’être au Chicago Café ce vendredi, l’un des premiers bars participant à la campagne. "Cette campagne veut encourager les cafés et les restaurants belges à adopter un endroit confortable pour allaiter ou nourrir son bébé aussi bien pour les mamans que les papas. Je suis moi-même maman de deux enfants, dont un de 7 mois et je me rends compte qu’il y a des difficultés à allaiter dans l’espace public aujourd’hui ", explique-t-elle. Elle pense que les établissements Horeca devraient créer un espace pour s’occuper de son bébé en toute tranquillité tout en pouvant manger dans son restaurant préféré.

© Charlotte Egli

L’échévine explique également qu’il y a déjà trois baby corners installés aux Plaisirs d’Hiver, dont un à l’Hôtel de Ville. "Le fait d’être mère ne doit pas interférer ni être un obstacle pour les femmes. L’initiative de Breast Place va dans ce sens".

Elle a déjà annoncé le thème de la semaine des Droits des femmes en mars qui s’articulera autour des enjeux, des choix et des préjugés liés à la maternité, avec des conférences, des ateliers, des expositions, pièces de théâtres, ...