À trois semaines de la Cop26, la Coalition climat, qui chapeaute plus de 80 organisations de la société civile, attend des milliers de citoyens dimanche pour une grande manifestation à Bruxelles.

ONG, syndicats, mutualités, organisations de jeunesse et mouvements citoyens lancent un nouvel appel à la mobilisation de masse pour accélérer la lutte contre les dérèglements du climat. Sur la page Facebook
de l’événement, près de 25 000 personnes ont annoncé leur intérêt. En décembre 2018, près de 100 000 personnes avaient défilé dans les rues de la capitale. Le rendez-vous est donné à 13 h à la gare du Nord.

Le cortège défilera ensuite sur la petite ceinture et la rue de la Loi avant de rejoindre le parc du Cinquantenaire, où des discours et animations sont prévus en point d’orgue de la manifestation. Des responsables de la Coalition climat y prendront la parole, accompagnés de victimes des inondations de juillet ainsi que de femmes du peuple indigène Sarayaku (Équateur), qui témoigneront de leur combat contre les compagnies pétrolières.

Afin de faciliter le déplacement des manifestants, le réseau de la Stib sera libre d’accès entre 12 h et 19 h.

La SNCB renforcera également son offre de trains de et vers Bruxelles, au tarif réduit de 50 %. La marche de dimanche est le point de départ d’une série d’actions au cours des prochaines semaines. Un jour de “grève scolaire” est notamment prévu le 22 octobre.

Le mouvement Extinction Rebellion a de son côté annoncé qu’il bloquerait la rue de la Loi à hauteur du Parlement fédéral le 6 novembre pour y organiser des assemblées populaires, tandis que Rise for Climate poursuivra ses rassemblements devant le Parlement européen.

Afin de faciliter le déplacement des manifestants, le réseau de la Stib sera libre d’accès entre 12 h et 19 h.