Bruxelles Pour ce qui est de la collecte commerciale, un changement est étudié dans la capitale.

En 2016, une vaste réforme des collectes a démarré à Bruxelles. Avec pour conséquence, davantage de passages des camions poubelles en matinée, dès 5 h 30. Aujourd’hui, l’heure est au bilan.

Au cabinet de la ministre Fadila Laanan (PS), on envisage quelques adaptations. Une étude est lancée pour déplacer les collectes commerciales en nocturne, soir et nuit. Comme ce qui se fait à Paris mais uniquement pour les déchets des commerces. "La réforme des collectes a déjà permis d’améliorer la situation. Avec la réforme, l’Agence a mis fin à la logique axiale qui prévalait dans les collectes : avant, le camion restait sur un seul axe ; on est passé à un système de collecte ‘en caricole’ pour lequel les camions collectent les rues adjacentes et restent le moins possible sur les grands axes ", précise le porte-parole de la ministre.

" Nous avons toutefois également demandé à l’Agence Bruxelles-Propreté d’analyser la possibilité de décaler la collecte de certains axes commerciaux ", ajoute Christophe Van Cutsem.

Au cabinet , on estime toutefois qu’aucune heure n’est idéale pour le passage des éboueurs. "Collecter en après-midi suppose de laisser les déchets sur la rue plus longtemps avec les risques de nuisibles et autres ; collecter en nocturne pose la question des nuisances sonores, qui pourront sans doute être diminuées avec le charroi électrique mais pour l’instant, il est difficile de le généraliser dans la mesure où l’autonomie est insuffisante. "

En attendant, chacun doit prendre son mal en patience et éviter que la situation ne dégénère en agressions envers les collecteurs qui n’y peuvent rien.