Après le CRU "Autour de Simonis" lancé au début de l'année dernière, l'exécutif régional a décidé d'élaborer un nouveau programme de revitalisation urbaine baptisé "Autour de la Gare du Midi", a annoncé le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. Le gouvernement bruxellois a créé le Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) en 2016. A l'instar du contrat de quartier durable (CQD), le CRU est un outil d'investissement dans les zones moins favorisées de la Région. A la différence du premier, le CRU a pour vocation principale le développement de l'espace public et des infrastructures de maillage urbain.

Il a également pour spécificité de s'étendre au-delà des territoires communaux, ce qui implique des processus d'élaboration, d'exécution et de mise en œuvre différents de ceux des contrats de quartier durable, avec une implication accrue des communes, de perspective.brussels et d'urban.brussels.

"La zone de la Gare du Midi, marquée par un manque d'investissements publics dans le passé, a de grands défis à relever. Elle s'avère, dès lors, une zone idéale pour une intervention programmatique. On y trouve des fractures urbaines diverses telles que la gare du Midi et la petite ceinture, et le périmètre manque de services de proximité et d'équipements métropolitains. Pourtant, les possibilités existent pour créer un quartier mixte et insuffler un effet levier dans la création de logements publics, locatifs et acquisitifs, de type social, assimilé social et moyen", a expliqué vendredi le ministre-président bruxellois.

La zone d'étude s'étend sur le territoire des communes de Saint-Gilles, Bruxelles-Ville et Anderlecht. En lançant sa phase d'élaboration à partir du 1er avril 2021, le gouvernement bruxellois a voulu tenir compte d'éléments importants dans cette zone, notamment le début du chantier de la station de métro "Constitution", la programmation des chantiers de Bruxelles-Mobilité autour et sur les "bermes centrales", le démarrage du processus du PAD Midi ou encore la finalisation du programme opérationnel du CQD "Gare habitante", a-t-il précisé.

Selon celui-ci, "grâce à l'élaboration et à la mise en œuvre du 'CRU Autour de la Gare du midi', la Région participera à la création d'une entrée de ville, à la diminution de plusieurs fractures urbaines mais aussi à la poursuite d'opérations de revitalisation déjà programmées comme la revitalisation du lit de la Senne. Parallèlement aux grands chantiers métropolitains de la zone, il était important de développer des programmes opérationnels de proximité en y impliquant les habitants et associations du quartier de la gare"