Bruxelles

La création des listes électorales se fait toujours attendre au MR. L’incertitude plane sur l’identité des têtes de liste, en particulier à l’Europe. Olivier Chastel a longtemps été pressenti, avant qu’une possible candidature de Charles Michel, voire de Didier Reynders, ne vienne troubler le jeu. C’est autour de la capitale, et plus précisément de la tête de liste au fédéral, que se noue une grande partie du problème. Le parti validera-t-il la candidature de Didier Reynders ? C’est loin d’être acquis. Le scénario d’une arrivée de Charles Michel à Bruxelles revient avec de plus en plus d’insistance…

"Le Premier ministre à Bruxelles, dans une région bilingue, ce serait vraiment un bon choix ", nous glisse ce ministre libéral.

Plusieurs libéraux ont ainsi conseillé à Charles Michel de (...)