Ce 25 mars devait démarrer un projet-pilote de tests rapides dans des pharmacies bruxelloises. L'objectif : atteindre les citoyens qui n'ont aujourd'hui pas accès aux tests rapides antigéniques via les canaux réguliers (groupes de population vulnérables, citoyens sans médecin généraliste, etc.).

Huit pharmacies situées à Molenbeek, Anderlecht et Schaerbeek participent à ce projet de la Cocom, en collaboration avec les centres de test Pachéco et Anderlecht. Les citoyens symptomatiques pourront ainsi s'y faire tester. Si la personne est positive, elle sera mise en contact avec un médecin généraliste et un agent d'un centre pour assurer le tracing. 

Le projet pilote, qui fera l'objet d'une évaluation après quatre semaines, n'est cependant pas encore sur les rails. Des détails doivent encore être réglés, le projet ne sera donc lancé qu'en début de semaine prochaine, indique la Cocom.