Bruxelles

Le groupe de 14 personnes de l'incubateur de start-up pourra bien s'envoler pour son voyage pédagogique.

L’ensemble de la délégation de Molengeek a, finalement, reçu son sésame pour entrer sur le territoire américain ce vendredi soir. Les autorités belges ont tout mis en œuvre pour régler le problème. Plus tôt dans la journée, les 14 personnes étaient bloquées à l’aéroport de Zaventem. L’avion avait donc décollé sans eux à midi.

Pour rappel, une partie de l'équipe de Molengeek s'est vue refuser l'accès au territoire des États-Unis ce jeudi soir, la veille du départ. Sept personnes avaient reçu un mail les informant que leurs accès, accordés dans un premier temps, étaient finalement refusés.

Les 14 membres se rendent sur le continent américain dans le cadre d'un voyage d'inspiration prévue dans le programme pédagogique de l'ASBL.

Ce périple est en lien avec la mission économique belge aux USA. L'équipe de Molengeek doit se rendre d'abord à San Franscisco au salon, TechCrunch Disrupt, comme la secrétaire d'État bruxelloise chargée du Commerce extérieur, Cécile Jodogne (Défi). Molengeek y tiendra deux stands dont un pour l'application QuickLyric, développée par un jeune de l'incubateur. Le groupe doit ensuite se rendre à New York pour présenter Molengeek aux Nations Unies, le 22 septembre, en présence du ministre de l'Agenda numérique, Alexander De Croo (VLD).