Bruxelles Parmi les 33 concerts prévus en l'honneur de Django Reinhardt, une dizaine auront lieu à Bruxelles.

Django Reinhardt, c'est ce guitariste de jazz né en janvier 1910 qui a donné naissance à un style de jazz bien particulier ayant fait de nombreux adeptes : le jazz manouche. Pour la 25ème fois cette année, la seconde quinzaine de janvier lui sera consacré dans le cadre du festival Djangofolllies. Le festival, fort de son éclectisme, proposera une programmation variée avec 33 concerts dans pas moins de 27 salles de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles. Musiciens chevronnés et jeunes talents se partageront l’affiche.

Chez nous, une dizaine de concerts sont prévus dans plusieurs salles de la capitale. Les festivités seront lancées ce vendredi 11 janvier aux Riches Claires, où l'on pourra écouter le Paulus Schäfer Trio et le saxophoniste Jacco van Santen. Le lendemain, au même endroit, ce sera Fapy Lafertin, véritable figure de la guitare manouche, qui y sera présent, entouré de trois musiciens belges de la nouvelle génération : Alexandre Tripodi au violon, Renaud Dardenne à la guitare et Cédric Raymond à la contrebasse.

À Bruxelles, le festival fera aussi arrêt à Flagey, le 18 janvier ou encore au Jazz Station à Saint-Josse le 19 janvier. La Tentation, dans le centre de Bruxelles, accueillera également plusieurs concerts dont ce qui est considéré comme l'événement phare du festival. Le 23 janvier, la soirée Louis to Django met à l'honneur l'Amicale de la Nouvelle Orlénas et Tcha Limberger & Sébastien Giniaux, l'un des musiciens les plus originaux de la scène jazz manouche. Ensemble, ils feront résonner le swing cher à Louis Armstrong et Django. L’amicale de la Nouvelle Orléans nous fera ensuite danser au rythme des fanfares et des premiers orchestres de Jazz.

Toutes les informations et le programme sur le site des Dangofolllies.