Les activités culturelles et sportives autour des kiosques gérés par la Région bruxelloise seront élargies l’été prochain.

La saison estivale 2017 aura clairement été marquée par le retour en force des guinguettes, ces kiosques qui proposent boissons et petite restauration en plein cœur des espaces verts de la capitale. De la Guinguette du parc de Forest au Bar Eliza dans le parc Elisabeth en passant par la buvette Sint-Sebastiaan dans le parc Josaphat et celles du parc Royal et du Bois de la Cambre, la liste est désormais longue !

Les autorités régionales ne sont pas étrangères à ce succès puisque cinq pavillons accompagnés d’un large auvent en toile claire ont également été installés dans des parcs gérés par Bruxelles Environnement. Après un test réussi dans le parc Duden en 2016 où se trouve la guinguette Émile, quatre autres espaces verts ont été choisis cette année pour accueillir un kiosque provisoire : l’Abbaye de la Cambre et les parcs Roi Baudoin, Georges Henri et du Cinquantenaire.

Le cabinet de la ministre bruxellois de l’Environnement Céline Fremault (CDH) raconte que l’inspiration est venue de Lisbonne où d’anciens kiosques ont été remis à neuf par le maire de la ville. L’envie est alors née de créer des lieux d’échange dans les parcs bruxellois avec une restauration de qualité, en lien avec la stratégie Good Food qui promeut un système alimentaire durable à Bruxelles.

C’est d’ailleurs le gestionnaire du supermarché Bio Vrac situé à Forest qui a remporté l’appel d’offres pour exploiter les fameux kiosques. La petite restauration proposée est donc concoctée majoritairement à partir de produits bio issus de circuits courts.

"C’est génial d’être au cœur du parc Duden. Chez Émile, nous avons vraiment énormément de gens du quartier. Beaucoup de personnes viennent aussi de Saint-Gilles, Uccle et Ixelles. C’est un public assez familial mais qui reste très mixte avec des jeunes et des moins jeunes. Cela a été un grand succès même s’il a fallu annuler quelques concerts à cause de la pluie. L’an prochain, nous ouvrirons peut-être plus tôt, à la mi-mai", indique Loïc Turine.

Alors que les kiosques vont être démontés à l’issue de ce dernier week-end d’activité, la ministre dresse un premier bilan et pense déjà à la saison prochaine. " Les retours des personnes fréquentant les kiosques sont tous très positifs tant au niveau du design qu’au niveau restauration, gestion et animations. L’an prochain, Bruxelles Environnement continuera à examiner les demandes, le but étant de proposer davantage d’activités culturelles et sportives autour des kiosques afin d’attirer encore plus de visiteurs dans les parcs bruxellois", conclut Céline Fremault qui désire aussi augmenter la présence des kiosques dans les parcs régionaux.