Dariana fauchée à Koekelberg : Le chauffard dit être... "une victime"

Le jeune chauffard explique avoir pris le volant car son ami était complètement saoul...

M. L.
Dariana fauchée à Koekelberg : Le chauffard dit être "une victime"
©D.R.

Le jeune chauffard explique avoir pris le volant car son ami était complètement saoul...

Nos confrères de La Capitale ont retrouvé le chauffard qui a percuté la trentenaire ce week-end à Koekelberg. Houssem-Eddine B., un Jettois âgé de 19 ans et titulaire d'un permis provisoire explique ainsi que s'il a pris le volant, c'est pour remplacer la personne qui conduisait, fortement alcoolisée.

"On était en soirée et, après la soirée, ce qu’il se passe, c’est que mes amis étaient très, très fort alcoolisés et, moi, j’étais sobre, j’avais pas bu, j’avais pas fumé, j’avais rien fait de spécial", confie le jeune homme à SudPresse. "Une de mes amies a pris la voiture, j’ai vu comment elle roulait, c’était vraiment inacceptable, elle était à 100 et quelques km / h sur une zone 50 km / h. Je me suis dit : "Non, je ne peux pas la laisser conduire comme ça". J’ai pris le volant et je crois que j’ai fait une erreur et voilà."

Sur les circonstances de l'accident, le chauffard explique ainsi la situation : 'Le véhicule qui était devant moi était une Ford avec une remorque. Il a mis son clignotant à gauche avant de freiner. J’étais à 30, 40 km / h, pas plus, quand il y a eu le crash.' Houssem-Eddine B. a ensuite assuré à nos confrères être une "victime" dans ce drame. "Je suis une victime", leur a-t-il alors dit. Mis au courant très tardivement, son père a également commenté le drame : "Mon fils est une victime, il n’a pas fait ça exprès"…


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be