Françoise Schepmans plaide pour une ouverture du tunnel Léopold II en journée

La fermeture totale du tunnel Léopold II, en rénovation, provoque des embouteillages qui ont des répercussions importantes dans les rues résidentielles de Ganshoren, Koekelberg et Molenbeek.

A. F.
Françoise Schepmans plaide pour une ouverture du tunnel Léopold II en journée
©DR

La fermeture totale du tunnel Léopold II, en rénovation, provoque des embouteillages qui ont des répercussions importantes dans les rues résidentielles de Ganshoren, Koekelberg et Molenbeek.

Avec le déconfinement progressif, la circulation automobile a repris en intensité en Région bruxelloise. La fermeture totale du tunnel Léopold II, en rénovation, provoque des embouteillages qui ont des répercussions importantes dans les rues résidentielles de Ganshoren, Koekelberg et Molenbeek. La députée bruxelloise Françoise Schepmans (MR) demande la réouverture du tunnel en journée jusqu’au début de l’été.

Emprunté par plusieurs dizaines de milliers de véhicules par jour, le tunnel Léopold II (le plus grand de Belgique) est en travaux depuis deux ans. Selon le planning établi en 2018, ce tunnel est fermé à la circulation durant les deux mois d’été. En dehors de cette période, afin de réduire les nuisances pour les communes concernées (Ganshoren, Koekelberg, Molenbeek et Bruxelles-Ville), la fermeture est limitée à la nuit, du dimanche au jeudi.

Toutefois, la crise sanitaire a bouleversé ce calendrier. "Suite à la mise en œuvre du confinement, décidée par le Conseil National de Sécurité, la circulation automobile avait fortement chuté depuis le 18 mars à Bruxelles", rappelle Françoise Schepmans. "Toutefois, cette période n’a malheureusement pas été mise à profit pour poursuivre les travaux de rénovation du tunnel Léopold II et prendre de l’avance sur le planning. Que du contraire, le chantier a été stoppé."

Ce n’est que le 26 avril que le chantier du tunnel Léopold II a redémarré avec une mesure radicale : la fermeture totale du tunnel jusqu’au 31 août. "Avec le déconfinement progressif de ces dernières semaines et la reprise importante de la circulation automobile, les embouteillages sont réapparus dans les quartiers traversés par le boulevard Léopold II", rapporte Françoise Schepmans. "Les petites rues résidentielles, depuis Ganshoren jusqu’à Bruxelles-Ville, sont empruntées par les conducteurs qui tentent d’éviter les longues files, particulièrement aux heures de pointe, au boulevard Léopold II. Cela provoque bien évidemment des nuisances (bruit, pollution...) pour les habitants de ces rues souvent étroites. Par le passé, en pareille circonstance, nous avions pu voir des policiers aux carrefours tout le long du boulevard. Ce n’est pas le cas aujourd’hui."

Accès au tunnel en journée

"Pour éviter ce calvaire aux habitants, il est nécessaire de rétablir la circulation automobile en journée dans le tunnel jusqu’au début du mois de juillet", poursuit Françoise Schepmans. "L’entrepreneur pourra mettre les bouchées doubles en été durant lequel le tunnel est fermé."

La députée relayera la demande aux autorités régionales.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be