Les chauffeurs Uber promettent de "bloquer tout Bruxelles" en cas de saisie de leurs véhicules

De nombreux chauffeurs ont reçu un avertissement pour avoir transporté des clients. En cas de récidive, ils risquent la saisie de leur véhicule. Le secteur demande au gouvernement de les laisser exercer leur activité le temps d'élaborer l'ordonnance réformant le secteur des Taxis.

A. F.
Les chauffeurs Uber promettent de "bloquer tout Bruxelles" en cas de saisie de leurs véhicules
©FLEMAL JEAN-LUC

Le lundi 8 mars dernier, Hucein, chauffeur Uber, circulait en présence de clients sur le boulevard du Souverain lorsqu’il a été contrôlé par des agents de Bruxelles Mobilité. Il a ensuite reçu, par courrier, un avertissement stipulant qu’"en cas de constatation d’infraction similaire, un procès-verbal sera dressé et envoyé au procureur du Roi. Le véhicule ayant servi à commettre l’infraction pourra en outre faire l’objet d’une saisie."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...