Chantier au métro Thielemans : la terrasse du Stalingrad inondée de béton liquide

Deux incidents en deux jours. Le gérant de l'hôtel Stalingrad n'en peut plus.

M. L.
Mardi, en fin de matinée, une quinzaine de personnes sont attablées à la terrasse de l'hôtel Stalingrad, avenue du même nom, près de la gare du Midi à Bruxelles. Juste en face, le chantier Stib de la station de métro Toots Thielemans. Une dame toute de noir vêtue et son mari allaient prendre commande, deux couples étaient en train de déjeuner, quelques jeunes buvaient du thé un peu plus loin quand, tout à coup, un puissant jet de béton liquide a inondé la terrasse, souillant au passage les vêtements...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité