Un agent Stib agressé tous les trois jours : "chaque agression est une agression de trop"

En 2020, la société de transport a enregistré 731 agressions à l’encontre de son personnel : 110 physiques, ainsi que 621 verbales.

Ro.Ma.
Un agent Stib agressé tous les trois jours : "chaque agression est une agression de trop"
©Olivier Pirard
Environ tous les trois jours, un agent de la Stib est victime d’une agression physique. C’est ce qui ressort des derniers chiffres fournis dans une réponse écrite de la ministre bruxelloise de la Mobilité. En 2020, la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité