"Les quartiers qu’on éventre sont souvent les plus populaires" : les riverains de Stalingrad impactés par le métro 3 prennent la parole dans un documentaire

La rédaction a pu consulter en exclusivité cette vidéo relatant la détresse des habitants de ce quartier de l'hypercentre.

Ro.Ma.

Depuis 2020, un chantier titanesque prend place sur la rambla de l’avenue Stalingrad dans le cadre de la construction du Métro 3. De lourds travaux qui ont des répercussions sur les habitants et commerçants de ce quartier multiculturel, situé à deux pas de la gare du Midi et des Marolles.

Le Centre Video Bruxellois a travaillé avec des riverains, dans le cadre des "ateliers urbains" : des réalisateurs ont accompagné des habitants "non professionnels de la vidéo" pour réaliser un reportage sur le chantier, intitulé "Stalingrad, avec ou sans nous". Témoignages de riverains et commerçants, inauguration du chantier, visites du bourgmestre Philippe Close, interviews de la Stib… La rédaction a pu visionner en exclusivité le documentaire avant sa date de parution.

"Les quartiers qu’on éventre sont souvent les plus populaires" : les riverains de Stalingrad impactés par le métro 3 prennent la parole dans un documentaire
©Ro.Ma.

Le reportage est, il faut le dire, construit "à charge", et peut difficilement être qualifié d'"objectif". Mais il a le mérite de donner la parole à des citoyens profondément attachés à leur quartier, et qui craignent de se retrouver déracinés par le transport souterrain."Stalingrad, c'est le mélange", confie une femme aux vidéastes. "J'ai peur que la construction du métro change l'identité de Stalingrad."

Une gentrification critiquée

"Le métro, ça leur permet de faire du nettoyage. C'est une façon stratégique et intelligente de gentrifier."Dans la vidéo, les habitants de Stalingrad ne cachent pas leur colère quant au chantier, et aussi la manière avec laquelle les autorités ont lancé les procédures.

"Un groupe d'ingénieurs, une trentaine de personnes, sont entrés et nous ont dit : bonjour, on va fermer vos toilettes et vos caves pendant trois ans, vos accès pendant deux ans. Au revoir", se rappelle un éducateur sportif. Et il n'est pas le seul à avoir un sentiment d'expulsion. "On a assisté à la commission de concertation en 2016, et on a vu qu'ils présentaient un projet pharaonique", se rappelle un commerçant interviewé.

"Les quartiers qu’on éventre sont souvent les plus populaires" : les riverains de Stalingrad impactés par le métro 3 prennent la parole dans un documentaire
©Ro.Ma.

"Bizarrement, les quartiers qu'on éventre sont souvent les plus populaires. Hier dans le bas de Molenbeek, aujourd'hui sur Stalingrad, demain à Liedts. Est-ce que c'est plus facile de casser des œufs sur une poêle bon marché ?", demande sans détour la riveraine.

"Oser rendre les gens heureux contre leur volonté"

Certaines personnalités ont accepté de participer… comme Pascal Smet (Vooruit), ancien ministre de la Mobilité et toujours membre de l'exécutif bruxellois, qui a à plusieurs reprises accordé des interviews à l'équipe de vidéastes. "Il ne faut pas regarder qu'aujourd'hui. Il faut regarder dans 10, 20, 30 ans… Là, le métro est absolument nécessaire. Il faut oser. À un certain moment, il faut même oser rendre les gens heureux contre leur volonté. Mais évidemment avec de beaux projets."

Rencontré par l'équipe lors de l'inauguration des conteneurs commerciaux, Brieuc de Meeûs, CEO de la Stib, a également défendu le projet auprès des habitants."Après, vous aurez les plus belles ramblas d'Europe ici. Vous imaginez quand tout sera fini, ça sera extraordinaire. Le quartier va prendre une valeur incroyable. Il y aura un transport public souterrain de très grande qualité avec beaucoup de capacité, à un endroit magique avec de larges avenues, de belles maisons et des arbres. Ça sera fantastique."

La première projection de "Stalingrad, avec ou sans nous" aura lieu ce dimanche 21 novembre à 11h au Cinéma Palace en présence de l'équipe. D'autres séquences suivront, notamment dans les cafés du quartier.

"Les quartiers qu’on éventre sont souvent les plus populaires" : les riverains de Stalingrad impactés par le métro 3 prennent la parole dans un documentaire
©Ro.Ma.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be