Forte augmentation de la mendicité dans les stations bruxelloises : +170% entre 2020 et 2021

Entre janvier et octobre 2021, 456 cas de mendicité ont été constatés dans les infrastructures de la Stib, contre 168 en 2020.

Ro.Ma.
Forte augmentation de la mendicité dans les stations bruxelloises : +170% entre 2020 et 2021
©R.M.

Interrogée ce mardi en commission par la députée Aurélie Czekalski (MR), la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen) a livré plusieurs chiffres quant à la toxicomanie et les personnes en errance dans les stations de la Stib.

Le nombre de SDF a augmenté de plus de 50% entre 2020 et 2021. Entre janvier et octobre, ils étaient 2.029 en 2019, 2.361 en 2020 et 3.601 en 2021. La mendicité est également en forte hausse entre 2020 et 2021 (+171%) : 168 constats de mendicités ont été établis en 2020, contre 456 en 2021.

Les constats en termes de toxicomanie sont quant à eux stables au cours de ces deux dernières années. Entre janvier et octobre 2021, ce sont 714 constats qui ont été dressés.

"La Stib poursuit ses actions sur ces différents axes ainsi que sa collaboration avec les services de police et associations, ainsi que son dialogue avec les différents acteurs (police, associatif, politique) concernés", assure la ministre Groen.

Les formations "destinées aux agents de terrain en contact avec les publics sous assuétudes présents sur le réseau"ont été interrompues en raison de la pandémie, mais devraient reprendre au premier trimestre 2022.

"On ne peut pas rester indifférent face à ces personnes dans la détresse, ces toxicomanes qui ont besoin d'être aidés et accompagnés pour sortir de cette spirale infernale", réplique la députée libérale.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be