Report de mobilité à coups de PV : Dilbeek n'est pas une île, la mobilité n'a pas de frontières

Un commentaire signé Romain Masquelier.

Romain Masquelier
Report de mobilité à coups de PV : Dilbeek n'est pas une île, la mobilité n'a pas de frontières
©Belga & JC Guillaume
Un réseau de caméras pour lutter contre le trafic de transit. Une rue coupée en deux, avec des laissez-passer attribués aux numéros pairs, et pas aux impairs... Le cas de Dilbeek n’est qu’un exemple parmi tant d’autres d’une approche fragmentée et parcellaire de la mobilité, fruit peu glorieux de la lasagne institutionnelle et du morcellement territorial de la capitale. Que l’on parle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité