La Stib accueille les vélos cargo d'Urbike dans son ancien atelier à Saint-Gilles

Avec son projet pop.hub, Urbike entend créer une plateforme logistique "multifonctionnelle, multimodale et multi-acteurs", pour aider et rassembler les organisations qui ont opté pour la livraison par vélo cargo à Bruxelles.

Belga
La Stib accueille les vélos cargo d'Urbike dans son ancien atelier à Saint-Gilles
©URBIKE.BE

Les rails subsistent, mais ils sont à présent foulés par deux roues de caoutchouc surmontées d'un bac. À Saint-Gilles, dans l'ancien atelier Belgrade de la Stib, les vélos cargo d'Urbike ont remplacé les trams et transportent dorénavant des marchandises plutôt que des badauds. Fruit d'un appel à projet, l'entreprise de cyclo-logistique y a posé ses outils dans une partie du bâtiment mis à disposition par la Stib, avant rénovation complète de l'édifice, a annoncé lundi la société des transports intercommunaux de Bruxelles.

Au revoir, camions et camionnettes pour parcourir "le dernier kilomètre" de livraison dans la capitale. Place aux deux-roues et à leurs remorques, ambitionne Urbike qui, chaque année, assure déjà plus de 115.000 livraisons à vélo. Et pour y arriver, la Stib met à disposition des 35 membres de la coopérative et de ses 40 vélos cargo une partie de son ancien atelier pour y déployer deux espaces de stockage sécurisés, l'un pour le matériel roulant (vélos cargo, remorques, conteneurs) d'Urbike et un second pour ses marchandises.

Avec son projet pop.hub, Urbike entend créer une plateforme logistique "multifonctionnelle, multimodale et multi-acteurs", pour aider et rassembler les organisations qui ont opté pour la livraison par vélo cargo à Bruxelles. Deux partenaires d'Urbike ont déjà fixé leurs amarres dans ce pop.hub: le service de livraison de boissons Cheers to You, qui livre à vélo des boissons chez les particuliers, et la société Foodsprint, spécialisée dans la livraison de produits frais à vélo, précise la Stib.

Ces espaces sont amenés à augmenter progressivement en fonction des besoins des différents acteurs, jusqu'en 2024 et le début des travaux de rénovation du bâtiment, ajoute-t-elle.

Les anciennes activités de l'atelier Belgrade qui, depuis 1901 a vu défiler des milliers de trams pour y être réparés, ont été déplacées à Haren en 2020. Quatre ans plus tard, le site fera peau neuve et regroupera différents services du département tram de la Stib.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be