Rodéos urbains à Laeken: deux véhicules saisis par la police

De grands excès de vitesse ont également été constatés ces derniers temps.

D'après Belga
Rodéos urbains à Laeken: deux véhicules saisis par la police
©Belga

Le week-end dernier, la police bruxelloise a saisi deux voitures utilisées dans le cadre de rodéos urbains à proximité du plateau du Heysel, une zone connue pour les « rodéos », courses à l’occasion desquelles les conducteurs atteignent des vitesses élevées et effectuent des manœuvres dangereuses.

"Nous avons déjà par le passé pris des mesures au niveau des infrastructures", a déclaré la police. "Par exemple, le rond-point de la place Louis Steens a été partiellement fermé avec des blocs de béton." Mais visiblement, cela n'arrête pas tous les chauffards, concède la police.

Ce samedi soir, un conducteur qui roulait à une vitesse inappropriée sur le boulevard du Centenaire, mettant ainsi en danger des piétons et d'autres usagers de la route. Lorsqu'une patrouille a arrêté l'homme, il s'est avéré qu'il y avait également un enfant de 7 ans sur le siège arrière. Le permis de conduire a été immédiatement retiré pour 15 jours et la voiture a été mise en fourrière.

Plus tard dans la soirée, la police a remarqué une autre voiture qui roulait à au moins 80 km/h, dans la zone de 30 du quartier de l’avenue Jean Sobieski. Ce conducteur a également été arrêté pour conduite dangereuse, et son permis de conduire lui a également été retiré pour 15 jours. Sa voiture a également été confisquée.

"Au cours des dernières semaines et des derniers mois, nous avons également organisé des contrôles de vitesse dans un périmètre étendu", selon la police. Un conducteur a dans ce cadre été verbalisé à 101 km/h sur l'avenue Houba de Strooper… limitée à 50 km/h. Dans la rue Emile Delva, limitée à 30 km/h, un automobiliste a été flashé à 107.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be