Extension nord du Métro 3 bruxellois : un avis favorable… à 200 conditions

La commission de concertation de Schaerbeek donne un feu vert conditionné au projet de métro 3.

Romain Masquelier
Extension nord du Métro 3 bruxellois : un avis favorable… à 200 conditions
©BELGA

La décision est tombée ! La commission de concertation, réunie dans une ambiance explosive à Schaerbeek le 21 avril dernier, a remis un "avis favorable" pour la création d’un tronçon nord du métro 3. Mais comme souvent, il ne s’agit pas d’un blanc-seing absolu. L’avis est agrémenté de conditions … et elles sont nombreuses dans ce cas : au total, 200 conditions ont été établies. Ce qui va amener Beliris, aux manettes dans ce dossier, à revoir partiellement sa copie.

Si les conditions sont nombreuses, c'est notamment parce que, faut-il le rappeler, le dossier est d’envergure. Beliris ambitionne de creuser un nouveau tunnel de 4,5km entre la Gare du Nord et Bordet, avec 7 nouvelles stations réparties sur Schaerbeek et Evere (Liedts, Colignon, Verboekhoven, Riga, Tilleul, Paix et Bordet), une station d’épuration et un dépôt à Haren. Une fois achevé, ce tronçon sera relié au tronçon de pré-métro actuellement en phase de transformation, entre la station Albert à Forest et la Gare du Nord.

Parmi les multiples conditions techniques de la commission, il est notamment demandé à l'auteur de projet de renoncer à la passerelle prévue pour la station Verboekhoven, de repenser les plans d'égouttage de la station Riga, de revoir les aménagements de mobilité du périmètre de la station Bordet, d'apporter des "améliorations" à la ligne de tram 55 "d'ici la mise en route du métro" (ligne pour rappel appelée à disparaître).

Points d’attention pour la place Colignon

Remarques nombreuses également concernant la place Colignon où siège l'emblématique hôtel de ville de Schaerbeek : il est demandé d’élargir le périmètre de travaux afin d’assurer davantage de cohérence (remarque également formulée pour d’autres stations), d’aménager la place schaerbeekoise en "zone de rencontre" limitée à 20 km/h et de supprimer le commerce prévu dans la station de métro "Colignon" (idem pour la station Riga).

Malgré la fronde de certains riverains et les avis au vitriol mettant en garde contre les retombées économiques de ce pharaonique projet, la décision de la commission de concertation, en ne remettant pas en cause la raison d’être du métro, offre une véritable avancée au dossier estimé à 2,3 milliards d’euros.

Beliris et la Stib disent prendre acte de ce l'avis. "Cet avis favorable est assorti d'un grand nombre de conditions que les équipes de Beliris et de la STIB vont examiner dans les prochaines semaines, en concertation avec nos partenaires : la Région et les communes de Schaerbeek, Evere et Bruxelles-Ville. Cet avis favorable unanime nous permet de continuer à avancer dans la mise en œuvre de ce projet important pour la mobilité en Région de Bruxelles-Capitale. Pour mémoire, sur base de cet avis, il revient au fonctionnaire délégué de la Région de prendre position pour soit délivrer le permis (avec ou sans condition) soit demander une modification des plans", commente Cédric Bossut, directeur de Beliris.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be