La N-VA veut régionaliser Brussels Airport : "Nous ne pouvons plus accepter que le gouvernement fédéral décide et que la Flandre paie"

Les nationalistes le répètent: ils veulent la fin de la tutelle fédérale sur l'aéroport bruxellois.

Belga
La N-VA veut régionaliser Brussels Airport : "Nous ne pouvons plus accepter que le gouvernement fédéral décide et que la Flandre paie"
©Belga

La N-VA veut mettre un terme à la tutelle fédérale sur l'aéroport national Brussels Airport. Les députés N-VA Theo Francken, Sander Loones et Bert Wollants ont demandé jeudi que l'aéroport situé à Zaventem soit régionalisé.

Les trois députés estiment qu'une régionalisation de l'aéroport permettrait de mener une politique plus efficace notamment en matière de mobilité et de travail, des questions pour lesquelles l'aéroport est confronté à de grands défis.

"En rendant l'aéroport flamand, il sera possible de travailler efficacement sur l'activation, le pourvoi des postes vacants et les travaux publics", a commenté Sander Loones, au cours d'un point presse organisé depuis une plate-forme de spotting de l'aéroport. "Nous pourrions immédiatement mesurer chaque décision concernant l'aéroport à l'aune des besoins et préoccupations des environs. Nous ne pouvons plus accepter que le gouvernement fédéral décide et que la Flandre paie", a-t-il dit.

Le parti nationaliste souligne que d'autres aéroports situés sur le territoire flamand, tels que ceux d'Anvers ou d'Ostende, relèvent de la compétence de la Flandre. Selon le parti, il n'y a aucune modification de la Constitution à prévoir. Une majorité spéciale -une majorité au sein de chaque groupe linguistique et une majorité des deux tiers au total- suffirait.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be