Un chauffeur de taxi arrêté pour vols au préjudice de personnes âgées qu’il véhiculait

Il volait les cartes de banques des seniors à leur sortie d’hôpital, principalement celui d’Etterbeek (Saint-Michel).

Taxi chauffeur taximan mobilité transport circulation trafic ville urbain voiture auto permis
Taxi chauffeur taximan mobilité transport circulation trafic ville urbain voiture auto permis ©Jean Luc Flemal

Un chauffeur de taxi a été placé sous mandat d’arrêt pour une trentaine de vols au préjudice de personnes âgées qu’il prenait en charge, a communiqué lundi la zone de police Montgomery (Etterbeek/Woluwe-Saint-Pierre/Woluwe-Saint-Lambert). Le modus operandi de l’auteur était de cibler les personnes âgées à la sortie d’hôpitaux, en particulier l’hôpital Saint-Michel à Etterbeek.

"Lorsque le client ou la cliente souhaitait payer en espèces, le chauffeur insistait pour que la course soit réglée par carte via un terminal bancaire", a expliqué la police. "Il se saisissait alors de la carte bancaire de la victime, faisait mine de l’introduire dans le terminal et laissait cette dernière introduire son code secret. La carte était subtilisée et remplacée par une autre carte. Il effectuait ensuite plusieurs retraits frauduleux ou faisait des achats dans différents commerces avec la carte ainsi dérobée", a-t-elle détaillé.

"Au fil de l’enquête, nos services ont pu déterminer que l’auteur effectuait systématiquement un "swap de cartes". En d’autres termes, la victime du fait en question se retrouvait avec la carte d’une victime d’un fait précédent".

L’auteur des faits a pu être interpellé, à la suite d’une enquête de la zone de police Montgomery. Il a été présenté devant un juge d’instruction qui l’a placé sous mandat d’arrêt.

"Vu les éléments mis en avant par l’enquête, qui est toujours en cours, nous considérons que le nombre de victimes pourrait être bien supérieur à celui qui a été porté à notre connaissance", a ajouté la police. "En effet, plusieurs victimes, personnes vulnérables pour la plupart, n’ont peut-être même pas conscience d’avoir été dupées", a-t-elle souligné, invitant toute victime d’un fait similaire, ou tout proche d’une victime d’un fait similaire, à prendre contact avec elle via l’adresse électronique zpz.montgomery.rech@police.belgium.eu.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be